À SAILLANS COMME AILLEURS

Village connu pour sa municipalité participative élue en 2014, Saillans a traversé la crise du coronavirus, comme le reste du monde. Comment cette communauté a réussi à exprimer les solidarités dans ce moment de repli sur soi? Regain est allé chercher quelques réponses à cette question.

DAVID, CHARLES, PAUL ET LES AUTRES

Couette en alpaga. Enveloppe:100% coton. Garnissage: 100% alpaga (400g/m2).Fabriquée à la main en Pologne. Entretien: aérée fréquemment, votre couette préservera sa propreté et sa fraîcheur. Ne pas laver à l’eau, la laine risquerait de feutrer, provoquant des dommages irréversibles. Nettoyage à sec léger. À basse température seulement si nécessaire.

SOLAN, LA SAUVEGARDE DE LA CRÉATION

Sensibilisées à l’agroécologie par Pierre Rabhi et bénéficiant du soutien sans faille de l’association Terre & Humanisme, les moniales du Monastère de Solan (Gard) ont ressuscité un domaine d’une soixantaine d’hectares au nord d’Uzès.

LE PÈRE BLAIZE, HERBORISTE

Nichée depuis 1815 dans les petites rues du vieux Marseille, l’herboristerie du Père Blaize est une institution de la cité phocéenne. Aucun Marseillais n’ignore cette enseigne emblématique. À tel point que s’ils apprenaient que le métier d’herboriste est illégal en France ou qu’il n’existe aucune formation reconnue par l’État, ils ne manqueraient pas de vous traiter «d’exagérateur» avec la justesse de cet accent franc et direct. En effet, malgré un intérêt grandissant des Français pour se soigner grâce aux plantes, l’herboristerie souffre grandement de sa législation contraignante et paradoxale…